Hinotori Remix – Vidéo d’intro

Intro_hinotori_video

La petite histoire sur Hi No Tori  – 火の鳥 :

Hi No Tori est à l’origine un manga de Osamu Tezuka qui a obtenu en 1970 le Prix culturel Kōdansha dans la catégorie des mangas pour enfant. Il s’agit d’un ensemble d’histoires se déroulant dans le Japon médiéval et le monde du futur, tournant autour du légendaire phénix, oiseau de feu dont le sang rend immortel.
Chaque volume peut être lu indépendamment, et part du plus tôt dans l’histoire du Japon et du plus tard dans le futur de l’espace. Au fur et à mesure que la série progresse, ces périodes extrêmes se rapprochent du présent. La série animée fut adaptée par la Toho et diffusée en 1978 sur les écrans japonais. Plusieurs films et OAV verront le jour mais uniquement au japon. Seul Tonkam en France adaptera (plus ou moins bien) le manga dans notre langue.
C’est l’éditeur Konami qui en 1987 décide d’adapter un jeu à la série en lançant Hi No Tori sur MSX 2 en MegaRom. Un claque pour l’époque. Un jeu sublime dont les graphismes à sa sortie on fait frémir tout les possesseurs des autres machines concurrentes. Le jeu est uniquement sorti en japonais sur le sol nippon et seul quelques magasins dont MSX Video Center à Paris 12 se risquera à le proposer en import parallèle. Je fut l’un des acheteur du jeu en 1988. Je me souviens bien que tous les exemplaires sont partis comme des petits pains.
Petit lien Youtube pour vous proposer un remix de la musique d’introduction de L’oiseau de feu alias Hi No Tori de Konami.

Et voici un magnifique remake musical sur une partie des musiques du jeu ! Un pure régal ! Vraiment j’adore ces musiques.

2 réponses de “Hinotori Remix – Vidéo d’intro”

  1. 8 mars 2014 à 23 h 47 min #

    Salut,
    c’est vrai qu’il est excellent à tout point de vue.
    Je ne l’ai fini quand 2001 sans rien y comprendre.
    C’est pour moi un très beau remake de Knightmare 1 sur MSX 2.

    • 11 mars 2014 à 16 h 35 min #

      Comme c’est un jeu de tir, il est vrai que la traduction n’est pas primordiale. A l’époque il n’a d’ailleurs fait l’objet d’aucune traduction et fut même vendu dans sa version japonaise (pas de boite européenne pour ce jeu).

Laissez un message